Conseils – Bien choisir son BBQ au gaz

Conseils – Bien choisir son BBQ au gaz

Une présentation des BBQ Jackson Grills

Logo BBQ Jackson Grills

Vous vous êtes probablement déjà demandé, en passant dans l’allée BBQ de votre détaillant spécialisé : «Veux-tu bien me dire quelle est la différence entre ce BBQ et celui qui se trouve 30 centimètres àBBQ Jackson Grills Série LUX côté»? En effet, à première vue, on peut avoir tendance à se dire qu’ils se ressemblent tous. Du métal brillant, des boutons ronds et une bonbonne de propane bien pleine. Or, tout se trouve dans les petits détails importants dont vous n’aviez peut-être pas pris conscience. Cet article vous guidera à travers plusieurs aspects des BBQ au gaz que vous devriez prendre en compte lors de votre prochain tour en boutique.

Faites griller vos aliments

Le barbecue, pour la majorité des gens, sert exclusivement à faire des grillades. Steak, poulet, burger, hot-dog, etc. En effet, rien de tel lors d’une belle journée d’été. Cependant, pour arriver à des résultats satisfaisants, voici les points à garder à l’esprit.

Le ratio efficacité / puissance

La puissance est un aspect important d’un BBQ, car celle-ci vous permettra d’atteindre des températures élevées très rapidement. L’efficacité elle vous promet un maintien de la chaleur ainsi qu’une consommation de gaz raisonnable.

Allumeur de BBQ à flamme directeSi votre gril n’est pas assez chaud, vos viandes ne saisiront pas convenablement et cuiront à la place. Si la température fluctue sans arrêt, vous aurez de la difficulté à cuire vos légumes et poissons qui finiront par brûler à l’extérieur avant d’être cuits à l’intérieur. Aussi, sans un ratio adéquat, votre barbecue prendra beaucoup de temps et de gaz avant d’atteindre la température voulue. Demandez-vous : «En ce moment, combien de temps prend mon gril pour atteindre 500°F»? Probablement plus de 10 à 15 min, et on ne parle même pas de vos grillades hivernales. Les grils performants prennent beaucoup moins de temps que cela à se réchauffer.

Pour remédier à votre problème de puissance, commencez par chercher un BBQ avec des brûleurs indépendants. Vous pourrez ainsi mieux contrôler la chaleur. Assurez-vous aussi que ceux-ci soient faits de matériaux de qualité et d’une bonne épaisseur. En effet, les brûleurs en acier ont tendance à rouiller et ceux faits de métaux minces peuvent se tordre lorsqu’ils sont exposés à de fortes températures. L’acier inoxydable reste donc votre meilleur choix en termes de durabilité. Vous conserverez ainsi votre puissance au fil du temps.

À titre comparatif, un BBQ puissant possède des brûleurs qui génèrent environ entre 12 000 et 15 000 BTU (British Thermal Units) chacun.

Brûleur de BBQ Jackson en tube

Conseil de pro : Prenez garde lors de vos recherches de faire la distinction entre la puissance du BBQ et celle des brûleurs. En effet, les compagnies vont généralement calculer la puissance du BBQ en incluant tous les brûleurs, soit ceux de la cuve, le latéral et l’arrière. Par exemple, un gril avec 3 brûleurs de 10 000 BTU, un brûleur de côté de 10 000 BTU et un brûleur de rôtisserie de 10 000 BTU va s’annoncer comme étant un BBQ de 50 000 BTU. Néanmoins, la surface de cuisson principale a une puissance réelle de seulement 30 000 BTU.

La construction

Pour ce qui est de l’efficacité, le secret se trouve dans la construction de votre BBQ. Effectivement, la première chose à regarder est les entrées d’air. Une bonne construction devrait permettre à l’air de pousser la chaleur vers les grilles tout en refroidissant les brûleurs avant de laisser échapper l’excédent au dos du BBQ. On maximise ainsi l’énergie produite. Or, plus il y a de «trous», moins le mouvement d’air est efficace. Une grande quantité de chaleur peut alors s’accumuler inutilement dans le fond de la cuve et endommager prématurément les brûleurs et les composantes autour.

Aussi, plus votre BBQ possède de «trous» et de «fentes» par où l’air peut s’infiltrer, plus la surface de cuisson de votre gril risque de se refroidir. Vous devrez donc dépenser plus de gaz et augmenter la puissance des brûleurs afin de maintenir la température voulue. Vous risquez alors ainsi de carboniser vos aliments plus sensibles avec la flamme produite.BBQ Jackson Grills série suprême

Votre meilleure option est d’utiliser un gril qui est préassemblé et qui comprend le plus de pièces soudées possible. Vous aurez ainsi une cuve et un couvercle étanches qui ne laisseront entrer que la quantité optimale d’air. Ceux-ci conserveront également leur forme à long terme et se nettoient plus facilement. Un BBQ qui requiert beaucoup d’assemblage avec des vis et des rivets aura tendance à perdre de son intégrité à long terme, à laisser place à la rouille et à permettre aux graisses de s’agglutiner.

La deuxième chose à vérifier est la construction de la cuve et du couvercle. Comme pour les brûleurs, l’acier et les matériaux minces sont peu durables. À la longue, votre BBQ aura tendance à rouiller et même à se tordre sous l’effet de la chaleur. L’acier inoxydable et la fonte sont donc vos meilleurs choix.

La fonte est un matériau épais qui prend plus de temps à se réchauffer. Cependant, elle conserve sa chaleur à plus long terme. Par contre, l’avantage de l’acier inoxydable est que celui-ci est plus facile à nettoyer et à entretenir. La fonte d’aluminium, moins dispendieuse, demande plus de travail afin d’éviter qu’elle ne tache pas, alors que l’inox se lave avec de l’eau et du savon sans aucun risque d’altération.

Aussi, les couvercles en acier inoxydable sont plus légers et tout aussi durables que ceux en fonte. Les pièces en fonte d’aluminium requièrent également un assemblage avec des vis, ce qui peut causer des problèmes d’entretien et de durabilité, comme mentionné ci-haut.

Conseil de pro : Pour une efficacité accrue, demandez à votre spécialiste si votre couvercle et/ou votre cuve ont des doubles parois. Effectivement, en plus de rendre le BBQ plus résistant, la température interne sera moins affectée par celle à l’extérieure grâce à l’isolation par l’air entre les deux parois.

Les grilles

L’autre élément important pour des aliments saisis à la perfection est la grille. On peut avoir tendance à donner peu d’importance à cet élément, mais au final ce sont elles qui transmettent la chaleur et le goût à la viande.

Grilles de BBQ à espacement variable Jackson GrillsLors de l’inspection des grilles, la première chose à garde en tête est que celles-ci doivent pouvoir être assez chaudes pour caraméliser les jus sur vos aliments. On parle ici des fameuses marques qui donnent le bon goût distinctif de BBQ aux viandes et légumes. Pour ce faire, celles-ci doivent être assez épaisses pour pouvoir accumuler de grandes quantités d’énergie. Dans le cas contraire, au contact de vos aliments, les barres vont refroidir et c’est l’air chaud ainsi que les flammes qui cuiront votre nourriture.

La deuxième chose à regarder est les matériaux utilisés dans la fabrication des grilles. Ceux-ci faciliteront ou non l’efficacité et l’entretien. Encore une fois, nous recommandons l’acier inoxydable qui ne rouillera pas et qui est facile à nettoyer.

Notez que si votre grille d’acier inoxydable est suffisamment épaisse (diamètre) et lourde (grade d’inox), elle absorbera la chaleur comme une grille de fonte. Vous aurez ainsi les avantages des deux matériaux combinés. Le grade d’inox le plus utilisé est le 304, à cause de sa grande résistance aux intempéries sur le long terme. Sinon, vous pouvez aussi retrouver le 316 qui lui incorpore une composante le rendant très résistant aux concentrations de sel.Technologie de cuisson d'un BBQ Saber

Conseil de pro : Si vous désirez un BBQ pour faire exclusivement des grillades, les BBQ à convection sont un excellent choix. Seulement, vous préférerez probablement un gril radiant comme le Saber. Avec sa technologie unique de grilles radiantes, vous ne risquerez jamais de manquer vos viandes, poissons et légumes.

En effet, ce type de BBQ élimine le contact entre les aliments, l’air chaud et les flammes. La chaleur est uniquement transférée par radiance, grâce aux grilles. On peut ainsi parler d’une sorte de cuisson indirecte où il n’y a aucun risque de retour de flammes.

Faites lever les pâtes

Saviez-vous que vous pouvez faire des gâteaux dans votre BBQ au gaz? En effet, si celui-ci est à convection, vous retrouverez dans votre gril les mêmes propriétés que dans un four à convection. Voici quoi surveiller afin de réaliser la tarte ou la pizza parfaite.

Le design et étanchéité

La convection est le principe selon lequel un gaz ou un liquide, lorsque chauffé à sa base, tend à remonter vers le haut pour laisser les éléments plus froids redescendre. Cela a pour conséquence de créer un transfert de chaleur qui crée un mouvement.

Par exemple, lorsque vous désirez faire une pizza dans votre BBQ, l’air chaud près des brûleurs monte de la cuve vers les grilles, car il est très chaud. Lorsque l’air chaud passe près de la pizza, celui-ci transfère sa chaleur à la pizza plus froide puis redescend, car il est maintenant plus froid. Nous avons donc un mouvement d’air que l’on appelle «cuisson par convection».

Pour obtenir ce résultat, le BBQ doit être conçu de manière à laisser entrer l’air froid près des brûleurs, tout en ayant une sortie au-dessus de la cuve permettant à l’air tiède d’être évacué. Pour ce faire, votre gril doit être bien étanche. En effet, s’il y a trop d’entrées d’air, la circulation de chaleur ne se fera pas de la bonne manière et vos aliments ne cuiront pas de façon égale. Vous n’aurez donc ni le contrôle ni la constance requise sur la température interne du BBQ pour l’obtention de résultats satisfaisants.

Également, votre BBQ doit posséder des brûleurs indépendants. De cette manière, vous pourrez allumer un brûleur d’un côté puis déposer l’élément à cuire de l’autre. En effet, si vous mettez votre gâteaux ou pâte directement au-dessus d’une source de chaleur, vous risquez de carboniser le fond de votre recette avant que le reste ne soit cuit. Si vous n’avez qu’une seule source de chaleur, vous pouvez remédier à la situation en mettant une pierre en granite ou en céramique sous votre repas afin de le protéger des flammes directes.

Conseil de pro : Si vous mettez des aliments au-dessus d’un brûleur, ceux-ci recevront un maximum de chaleur. Nous parlerons alors de cuisson directe. Si vous placez des aliments dans un BBQ sans qu’ils ne soient au-dessus d’une source de chaleur, il sera alors question d’une cuisson indirecte.

Rôtissoire de BBQ Jackson Grills LUXFaites rôtir vos viandes

Certains repas demandent du temps et de la patience. C’est le cas des fameux poulets rôtis, fesses de porc effilochées, etc. Pour ce faire, la majorité des BBQ haut de gamme sont munis d’un brûleur arrière afin de pouvoir servir de rôtissoire. Voici ce qui fait toute la différence.

La qualité des matériaux

Tout d’abord, il faut savoir que la plupart des brûleurs de rôtisserie sont composés d’un brûleur standard recouvert d’une plaque d’acier. Le brûleur chauffe la plaque qui irradie ensuite vos aliments. Le problème vient du fait que la flamme est sensible aux intempéries comme les vents et le froid. En effet, le vent peut souffler la flamme et la réduire de moitié. La chaleur produite est alors variable et incertaine. La rôtisserie doit alors toujours être surveillée et les temps de cuisson peuvent varier d’une fois à l’autre.

De plus, l’acier standard possède une limite à laquelle il peut emmagasiner de la chaleur pour ensuite l’irradier sur la viande. La meilleure option reste donc les brûleurs infrarouges qui utilisent la chaleur radiante de la céramique pour rôtir de manière professionnelle. Effectivement, la céramique atteint des températures de plus de 1000° tout en restant constante. La température ne fluctue pas, car cette technologie n’est pas sensible aux vents et aux intempéries.

Finalement, méfiez-vous des ensembles de rôtisserie (moteur et tige) qui ne sont pas faits en acier inoxydable. Ceux-ci peuvent avoir tendance à plier au fil du temps ou même à rouiller. Assurez-vous de demander si toutes les pièces sont faites en acier inoxydable et non en simple acier chromé. Vous pourrez ainsi faire tourner des pièces de viande plus lourdes et laver votre tige au lave-vaisselle.

Conseil de pro : Saviez-vous que vous pouvez vous servir de votre brûleur arrière comme d’un chauffe-Brûleur de rôtissoire Jackson Grillspatio lors des journées froides? En effet, la chaleur radiante est transmise à votre corps par rayonnement et fait fi du vent et du froid. Rien de mieux pour se réchauffer les mains lors d’une conversation de fin de soirée.

Cuisine extérieure Jackson GrillsPlus que de simples grils

En conclusion, lorsque l’on pense à un BBQ au gaz, la plupart d’entre nous ont tendance à voir une grille et des flammes. On peut dire que c’est la base. Cependant, si vous ajoutez un couvercle et un caisson hermétique, vous aurez alors un four à convection. Installez un brûleur infrarouge, une tige et un moteur rotatif et vous vous retrouvez avec une rôtisserie professionnelle. Un brûleur latéral et c’est une cuisine portative. Voici où nous en sommes rendus avec les barbecues au gaz. En espérant que ces conseils changeront la façon dont vous verrez les BBQ et que ceux-ci vous aideront lors de votre prochain passage en boutique.

L’équipe de la Maison DF – Jade

Sources externes :

  1. BBQ Québec, «conseils ultimes achat BBQ» Web.
  2. Futura Science, «Convection», Web.
  3. Reliance Foundry, «304 Stainless Steel versus 316 Stainless Steel», Web.