EPA 2020 – C’est officiellement aujourd’hui

EPA 2020 – C’est officiellement aujourd’hui

Depuis maintenant 5 ans, l’industrie du poêle et foyer est en effervescence à cause d’une décision de l’EPA (Agence américaine de la protection de l’environnement ou United States Environmental Protection Agency). Cette décision, visant à réduire les émissions de particules fines dans l’air par les appareils de chauffage à combustible solide, a exigé des manufacturiers qu’ils revoient complètement leurs appareils. Au final, l’industrie fabrique désormais des unités plus vertes que jamais. En effet, la recherche et le développement ayant porté leurs fruits, cela a amené une foule de nouvelles technologies innovantes qui ont révolutionné la manière de chauffer votre maison.

Pourquoi en parler en ce jour de mai? Eh bien! Si vous avez suivi ce dossier, vous remarquerez qu’aujourd’hui est la date charnière de la phase 2 de cette réglementation. En effet, à partir du 15 mai 2020, il est désormais interdit de distribuer ou de vendre des appareils de chauffage à combustible solide (bois, granules, etc.) qui ne sont pas certifiés EPA 2020.

Il est d’autant plus important d’en parler à cause de la malheureuse situation de la COVID-19. Effectivement, depuis plusieurs semaines, avec la fermeture des entreprises en Amérique du Nord, plusieurs rumeurs ont circulé sur la possibilité de reporter la date de mise en place de la phase 2. Bien que des efforts ont été faits en ce sens, sachez que l’EPA n’a pas changé sa décision. C’est donc bel et bien aujourd’hui que le règlement est mis en application.

Toutefois, sachez que la HPBA (Hearth, Patio & Barbecue Association) continue de demander une extension de vente pour les appareils non 2020. En effet, dans le contexte de la crise du COVID-19, l’industrie a perdu 2 mois de ventes potentielles afin de pouvoir liquider les unités restantes. L’agence écoute présentement nos associations et le dossier est officiellement à l’étude, mais tous détails sont au stade de rumeur.  L’EPA est en consultation sur plusieurs options qui répondraient à la demande de l’industrie. Il est donc possible qu’une nouvelle période de vente pour les appareils non 2020 soit mise en place, mais aucun détail n’a été rendu public pour l’instant. Il est également possible que l’EPA décide de ne pas agir et laisse la situation telle quelle.

Malgré tout, nous vous rappelons que cette réglementation n’affecte pas les appareils vendus ou installés avant cette date. En effet, si vous avez un appareil qui a été installé ou qui a été vendu avant le 15 mai 2020, vous avez toujours le droit de vous en servir. Il n’est pas obligatoire de changer de poêle ou de foyer.*

Si vous avez des questions, nous vous encourageons à consulter votre détaillant spécialisé. Celui-ci pourra répondre à vos questions et préoccupations.

Rappel : La norme NSPS 2015

 

En 2015, l’EPA a adopté la norme pour les appareils chauffant au bois du NSPS (New Source Performance Standard). La principale fonction de cette norme est de garantir que tous les appareils de chauffage à combustible solide qui sont importés ou fabriqués aux États-Unis soient plus propres pour l’environnement. Pour ce faire, depuis le 15 mai 2015, la phase 1 de cette norme exige que les appareils émettent 4,5 g/h ou moins de particules fines dans l’atmosphère. De nos jours, la grande majorité des appareils au bois sur le marché sont certifiés par l’EPA.

La phase 2 de cette réglementation, elle, demande, qu’à partir du 15 mai 2020, tous les appareils certifiés EPA produisent 2.0 g/h ou 2.5 g/h et moins de particules fines dans l’air, et ce dépendamment du combustible utilisé pour les tests en laboratoire. Lorsque vous magasinez, l’important est de vérifier que la plaque d’homologation indique une approbation d’EPA 2020.

Au Québec, tous les appareils de chauffage au bois et au granule doivent obtenir leur certification auprès de l’EPA ou de la norme canadienne CSA B415 afin de pouvoir être installés dans votre maison. Veuillez noter que très peu d’appareils sont certifiés CSA B415 et que cette norme n’est pas reconnue à l’extérieur du Canada.

Pour plus d’information, vous pouvez consulter la liste des appareils de chauffage qui sont certifiés par l’EPA.

 

 

* Cette nouvelle réglementation détermine quel appareil il est permis de vendre et s’applique à tout le Québec. Toutefois, elle ne réglemente pas l’usage des appareils. Il est donc permis d’utiliser n’importe quel appareil de chauffage au bois déjà installé, de façon conforme, dans votre habitation. Montréal a néanmoins été la première municipalité, et toujours une des seules, à réglementer l’usage des appareils de chauffage au bois. Dans le cas de la ville de Montréal, il est important de savoir qu’un règlement municipal a été adopté afin d’interdire l’utilisation d’anciens appareils qui produise plus de 2.5 g/h de particules fines dans l’air. Si vous habitez à Montréal, vous ne pouvez plus utiliser votre ancien appareil si ce dernier ne respecte pas les nouvelles normes en vigueur. Si vous décidez de la changer, l’appareil de remplacement devra répondre à la nouvelle norme EPA 2020.